truffes

Les Epicentriques : voyage au cœur des saveurs

Au creux des Halles de Wazemmes se niche une épicerie des plus fines. Derrière son comptoir garni de bocaux, conserves,  fioles, paniers, Jean-Paul Lafitte fournit aux chefs comme aux lillois ses produits d’exception en provenance des quatre coins du globe. Une adresse incontournable pour tous les gourmets de la région.

Sélectionner et proposer des produits d’exception est souvent une affaire de passionnés. Jean-Paul Lafitte en est la parfaite illustration.

Après une première carrière dans l’informatique et le graphisme, Jean-Paul décide de se consacrer pleinement à sa passion pour les épices et les produits fins. Une passion née lors de ses nombreux voyages au cours desquels son palais s’éveille à de nouvelles saveurs.  « De retour de voyage, j’étais frustré de ne pas trouver les produits que j’avais envie de réutiliser. L’idée d’ouvrir ma propre épicerie s’est alors imposée ».  Jean-Paul se lance en août 2013 en installant « Les Epicentriques » dans les Halles de Wazemmes.

épicentriques lille Jean Paul Lafitte

© Guilhem Fouques

Des produits en provenance du monde entier

Faire son petit marché aux Epicentriques, c’est s’offrir un voyage culinaire sans bouger de Wazemmes. Jean-Paul propose une large sélection des meilleurs poivres, des épices d’Inde, d’Asie, du Maghreb, des Antilles, des panettone, noisettes et amandes d Italie, différents produits espagnols Bellota Bellota, de l’eau de rose et de fleur d’oranger du Liban, du sirop d’érable du Québec…

épicentriques lille J

Les Epicentriques proposent également des produits de nos régions tels les jus de fruits d’Alain Milliat, le miel Corse de Pierre Carli, les vinaigres de la Guinelle, les vinaigres Fleuriet les huiles et vinaigres de l’Huilerie Beaujolaiseles excellentes huiles d’olive du français Alexis Muñoz et en ce moment des truffes du Vaucluse.

truffes

© Guilhem Fouques

Pour les becs sucrés et autres pâtissiers : notez que Jean-Paul distribue le très en vogue galabé (sucre réunionnais au goût de miel et de caramel issu de la première pression de la canne),  les délicates confitures de Christine Ferber (qui collabore notamment avec Alain Ducasse et le pape de la pâtisserie Pierre Hermé) , les fameuses vanilles Mohea et les étonnants chocolats Corallo.

 

Les Epicentriques : une histoire de rencontres

Trouver les bons produits, c’est avant tout une histoire de rencontres. En amont, Jean-Paul collabore étroitement avec le sourceur belge Rudy Smolarek, mais, précise t’il  « Les échanges avec les producteurs sont essentiels.  Je sélectionne les produits bien sûr pour leurs qualités gustatives mais aussi pour la qualité des échanges que j’entretiens avec les producteurs. Cela me permet aussi de bien connaitre la traçabilité des mes produits et de parfaire ma culture culinaire ».

épicentriques lille Jean Paul Lafitte

Certains clients viennent de loin pour s’enquérir de ses produits. Mais « les Epicentriques » fournit également des chefs de la région tels Mickaël Braure (La Royale), Nicolas Gautier (La Laiterie), Maxime Schelstraete (restaurant Meert), Jean-Louis Duchêne (le Goût du jour), Raynald Boucault (Le piment bleu), Fabien Marie (Le comptoir 44) ou encore Benjamin Bajeux (le Balsamique restaurant).

Et comme Jean-Paul n’est pas à court d’idées pour partager sa passion, deux beaux projets lui trottent dans la tête. Le premier devrait voir le jour sous peu : animer les halles de Wazemmes un samedi par mois en organisant des démonstrations de chefs de la région.  Et à plus long terme, pourquoi ne pas imaginer en centre ville un lieu atypique dédié à la gastronomie, en rassemblant plusieurs boutiques, restaurants, salon de thé ?

Affaires à suivre…

Les Epicentriques
Halle de Wazemmes à Lille
Place de la nouvelle aventure
03.61.50.14.12 / 06.19.29.93.78

Ouvert les Mar, mer, jeu 9H-13H
Ven, sam 9H-19H • Dim 9H-14H

http://lesepicentriques.blogspot.fr/ 

épicentriques lille

1 Comment

  • la pate a sucre 28 janvier 2016 at 11 h 25 min

    Belle découverte !! Merci. Ca donne envie de faire un voyage des saveurs.

    Reply

Leave a Comment