Cooker Market-4

Cookermarket.com : commandez des plats « fait-maison » à votre voisin

Commander des petits plats mitonnés par votre voisin, çà vous tente ? C’est désormais possible avec le tout nouveau site Cooker market lancé par trois jeunes lilloises. Présentation…

 

Décidément, à Lille l’innovation food se conjugue au féminin  ! Après Marie-Laure Fréchet présidente du collectif de chefs Mange, Lille!  et  Estelle Réau fondatrice du foodtour Savor Lille, trois copines de 25 ans fraîchement diplômées de Sup de pub  lancent un  nouveau projet à Lille : Cooker Market.

cooker-market lea justine louise

Léa, Louise et Justine vous ouvrent les portes des cuisines de particuliers pour vous régaler de plats fait-maison à moindre coût (8 à 10 € le plat par personne). Via leur site, vous identifiez les « cookers » situés non loin de chez vous et faîtes votre choix parmi les plats proposés. Une fois votre panier commandé, le paiement se fait en ligne. La livraison peut être effectuée à domicile ou retirée directement chez le « cooker ». Le site vous permet ensuite d’évaluer le cooker en postant avis et commentaires sur son profil.

Petite présentation en vidéo :

Le service est idéal pour un dîner, un brunch à domicile ou une pause déjeuner au travail par exemple.  Pensez à anticiper votre commande pour permettre au cooker de s’organiser (au moins 4h avant l’heure de livraison souhaitée). « Notre but n’est pas de concurrencer les services de livraison ou les restaurants. Notre offre est différente puisque nous ne pouvons pas proposer la même réactivité. L’idée est surtout de créer du lien entre voisins, de connecter les passionnés de cuisine et les personnes qui n’ont pas toujours le temps ou l’envie de cuisiner à domicile » précise Léa.

La législation autorise les « cookers » à générer un chiffre d’affaire d’un montant maximum de 5000 € par an.  Alors, peut on parler d’ « ubérisation » de la cuisine ?  « Le site est surtout l’occasion pour les passionnés de cuisine de valoriser leur savoir-faire et de partager leur cuisine. Car contrairement à des services comme AirBnB, on ne peut pas dégager des marges phénoménales en produisant de petites quantités » indique Louise.

Tous les cuisiniers sont les bienvenus mais il faut au préalable réussir un quizz sur l’hygiène, une manière d’écarter des candidats aux pratiques douteuses. Ensuite, c’est la communauté des « eaters » qui évalue et recommande les « cookers ».

Le site qui vient d’être lancé propose déjà 150 « cookers » à Lille et 180 plats en ligne, mais l’ambition est d’étendre le service à toute la France. Et à terme, le trio prévoit de lancer une application mobile pour rendre le service encore plus accessible sur smartphone.

Alors… rejoindrez-vous les « eaters » ou les « cookers « ?

>> Pour découvrir le site, c’est par là !

Cooker Market Léa, Justine et Louise

Léa, Justine et Louise chez Léontine

2 Comments

  • Valérie I♥Cakes 3 mars 2016 at 12 h 35 min

    Super sympa comme concept, mais faut avoir confiance en son cooker 😉

    Reply
    • Eugénie 4 mars 2016 at 19 h 14 min

      oui ! lorsqu il y aura suffisamment de commentaires, ça sera plus simple de faire confiance. Un peu comme sur Air bnb finalement…

      Reply

Leave a Comment