confiture de coings

Recette de la confiture et de la gelée de coings

Rhhhaa, la confiture de coings… que du bonheur dès le p’tit déj ! Une tartine de confiture de coings me plonge inéluctablement dans de grandes réflexions métaphysiques : « mais comment un fruit si moche et immangeable cru peut il être aussi bon une fois cuit ? ! ».

Le coing pour moi, c’est des souvenirs d’enfance en pagaille dans le verger de « la  Fleurine », cousine de mamie Marinette, ou auprès du fourneau à tourner, tourner cette pâte parfumée.

Enfin bref, le verger de la Fleurine n’est plus, mais cet automne j’ai pu cuisiner les savoureux coings du verger de Christian, le beau-père de Perrine. Perrine c’est  kiki ? C’est une collègue et une super copine, non moi super graphiste qui réalise les illustrations de ce non moins super blog ! Alors, pour lui rendre hommage, j’ai appliqué sa recette familiale pour réaliser confiture, gelée et pâte de coings. Je vous livre ces 3 recettes, elles sont succulentes !

GRAND MERCI A PERRINE ET CHRISTIAN !

 

Difficulté

p_illus_griffe

Timing

  • préparation : 30 min
  • cuisson : 45 min

Matériel nécessaire

  • une grande casserole ou une cocotte-minute
  • des pots de confiture stérilisés

Techniques à appliquer

 

Y A QUOI DEDANS ?

  • de beaux coings bien mûrs
  • du sucre semoule ou spécial confiture
  • des pots de confiture stérilisés

 

SUIVEZ LE GUIDE…

1- Lavez les coings en les frottant bien afin de retirer le petit duvet recouvrant la peau

2- Coupez les coings en 4 ou 6 morceaux. Ne pas les éplucher et ne pas retirer le cœur du coing

3 – Remplissez d’eau une grand casserole et ajoutez-y un jus de citron. Versez les coings. L’eau doit couvrir les coings au 3/4

4 – Portez à ébullition et faites cuire environ 30 min. Mélangez régulièrement afin que les fruits n’attachent pas le fond de la casserole. Arrêtez la cuisson lorsque les coings sont bien cuits (planter un couteau dans la chaire d’un coing. Celle-ci doit être bien tendre, comme une pomme de terre).

 

Pour faire une confiture

5- Retirez les coings de la casserole et conservez l’eau de cuisson. Retirez les peaux épaisses ainsi que les cœurs des coings et réduisez la pulpe en purée à l’aide d’une fourchette ou d’un presse purée. Filtrez l’eau de cuisson à l’aide d’un tamis fin afin d »éliminer les petits déchets.

6 – Mélangez cette pulpe à l’eau de cuisson et pesez l’ensemble.

7 – Le poids du sucre doit être équivalent au poids du mélange de fruit. Si vous obtenez 1kg de pulpe/jus, comptez 1kg de sucre. Ajoutez le sucre à la pulpe et mélangez.

8 – Faites cuire l’ensemble environ 45 min. Arrêtez la cuisson lorsque une mousse blanche épaisse se forme et que le mélange devient rosé

9 – Remplissez les bocaux préalablement stérilisés. Retournez immédiatement vos bocaux.

 

Pour faire une gelée de coings

5- Retirez les coings de la casserole. Conservez cette pulpe pour réaliser une pâte de coings

6 – Filtrez l’eau de cuisson restante à l’aide d’un tamis afin d’éliminer les petits déchets.

7 – Pesez ce liquide. Le poids du sucre doit être équivalent au poids du jus. Si vous obtenez 1kg de jus, comptez 1kg de sucre. Ajoutez le sucre au jus et mélanger.

8 – Faites cuire l’ensemble. Lorsque une mousse blanche commence à se former, testez la gélification en déposant une goutte de votre mélange sur une assiette très froide que vous aurez préalablement placée au congélateur. Si la goutte ne file pas et reste ferme, la gelée est prise !

9 – Remplissez les bocaux préalablement stérilisés. Retournez les bocaux immédiatement.

 

TRUCS ET ASTUCES

 

Trouver des pots de confiture

Si vous êtes parti pour faire une grosse quantité de confiture et/ou gelée, il vous faudra de nombreux pots vides. Hors, on a beau s’envoyer pots de confitures, bocaux de feta et autres pots de cornichons tout au long de l’année, on a rarement des dizaines de pots vides sous le coude ! Alors deux options : lancer un appel auprès de vos amis via facebook, ou acheter des bocaux pas cher sur le www.leboncoin.fr . Tablez sur 5 € pour une vingtaine de pots.

 

Varier les saveurs

Pour changer, vous pouvez parfumer vos préparations avec de la vanille, du gingembre ou de la cannelle par exemple.

C’est prêt !

No Comments

Leave a Comment