craquage

Craquage en cuisine : le jour où j’ai réussi un fond de tarte « auxbordsbiendroits »…

Alors, aujourd’hui c’est sujet craquage. Oui, parce que aujourd’hui  est un grand jour dans ma vie de pâtissière amatrice parce que… J’AI RÉUSSI A FAIRE DES TARTELETTES AVEC DES BORDS BIEN DROITS BOOOORDDDEELLLL!!!! Gros sujet…

Vous allez vous dire que vous vous en foutez un peu en fait… mais j’ai quand même envie de partager cette expérience (et accessoirement la recette qui va avec !) parce que je suis sûre que tous les dingues de pâtisserie se reconnaîtront et comprendront la joie profonde qui m’anime… Bon, une telle intro mérite quand même un minimum d’explications, histoire de ne pas passer pour une grande malade…

Depuis des mois, j’essaie désespérément de faire de tartes aux bords bien droits, bien nets… Vous savez, ce genre de tartelette tellement régulières qu’on se demande si c’est humainement possible de faire un truc pareil :

sadaharu-aoki-tarte-caramel-1-tdg

Bref, même en appliquant les recettes et techniques du CAP pâtisserie, mes bords de tarte s’effondraient en partie lors de la cuisson à blanc. Impossible d’avoir des bords bien réguliers ! Non, non,  je ne mettrai pas de photos, il me reste un peu de dignité…

Je décide alors de prendre la situation en main :

Phase 1 :

Je  teste pllleeeeeiiiiin de recettes de pâte à tarte en espérant trouver celle qui fonctionnera. Après X tentatives, toujours rien de concluant.

Chaque fois que j’entre dans une pâtisserie d’un pas fébrile et que je regarde leurs tartelettes magnifiques la lèvre tremblante et l’œil larmoyant,  je suis au bord de la dépression en pensant à mes bords de tarte dégueulasses pas terribles :

image
Phase 2 :

Je ne lâche pas l’affaire et je décide de retourner le web pour trouver la fucking bonne astuce qui VA marcher.

J’ai dû battre le record du nombre de pages vues à la minute tellement j’ai enchaîné les sites. J’ai lancé des débats improbables sur des blogs.  J’ai maté un nombre incalculables de vidéos soporifiques… Mais non, rien ne fonctionne.

Là, mes nerfs lâchent…
image

 

Phase 3 :

Un éclair de génie me traverse enfin l’esprit (et pas seulement le gosier). Je réalise que seul un professionnel peut me sauver du désespoir vers lequel je glisse doucement mais sûrement…

empty

J’interroge alors Romain Montagne, chef pâtissier du Rouge Barre après l’avoir interviewé pour réaliser son portait… Et là, tout a changé !

En plus d’être très bonne grâce notamment à la poudre de noisette qui donne un p’tit goût sympa, sa recette et ses astuces fonctionnent super bien  : dès le premier essai mes bords restent bien en place !

Tout d’abord, à travers la porte du four je constate avec bonheur que les bords ne glissent pas vers le fond pendant la cuisson…

image

Et quand, je les sors du four, OH MY GOD… ils n’ont pas bougé !

image

Bon, il faut bien avouer qu’il y a encore du boulot car mon fonçage était trop épais… mais y a du progrès  non ? :

_ARL0285

C’est clair, que lorsque je réussirai la pâte ET le fonçage parfaitement, ça se passera comme çà baby :

Vous me direz qu’il m’en faut peu pour être heureuse et que y a quand même des trucs VACHEMENT plus graves quand même dans la vie que des fonds de tarte déformés. Genre Marine le Pen à la tête du Conseil régional du Nord Pas de calais – Picardie  en décembre, DAESH qui décapite à tour de bras, le chômage qui explose, le réchauffement climatique qui nous obligera bientôt tous à vivre en string… Mais bon, y a des jours où ça fait du bien de craquer juste sur des gâteaux.

Maintenant que vous avez lu tout mon blabla de timbrée passionnée de pâtisserie, vous voulez peut être cette fameuse recette de pâte à tarte ? La voici ! Merci à Romain Montagne pour le partage et à Lille ô bonheur pour les gifs animés !

 

Difficulté

p_illus_griffe

Timing

  • préparation : 15 min
  • cuisson : 10 min
  • repos : 1h

Matériel nécessaire

 

Y A QUOI DEDANS ? (pour 6 tartelettes ou une tarte pour 4 à 6 personnes)

  • 60g puis 117g de farine (177g au total)
  • 60g de beurre
  • 45g de sucre glace
  • 15g de poudre noisette
  • 1g de sel fin (pas de fleur de sel)
  • 1/2 gousse de vanille
  • 35g d’œuf entier

SUIVEZ LE GUIDE

  1. Le premier point important est de ne pas trop travailler la pâte pour ne pas développer le gluten qui donnera de l’élasticité à votre pâte. Plus la pâte est élastique, plus elle glissera sur les bords. Mélangez à l’aide de votre robot le beurre froid, 60g de farine (uniquement 60g, conservez le reste pour la suite), le sucre glace, la poudre noisette, le sel et les graines d’une 1/2 gousse de vanille tout doucement (1ère vitesse) pour obtenir une pâte blanchie mais pas crémeuse.
  2. Versez le reste de la farine et l’œuf. Continuez à mélanger tout doucement et arrêtez lorsque la pâte commence à se former (même si’il reste de la farine non incorporée dans le fond du bol) .  Finissez de mélanger à la main en dehors du batteur pour ne pas travailler trop la pâte .
  3. Formez une boule grossière puis aplatissez-la. Filmez la et laissez reposer au frigo 1 heure.
  4. Sortez la pâte du frigo et laissez la se détendre 15 min environ
  5. Étalez la pâte à l’aide d’un rouleau sans trop la travailler et sans utiliser trop de farine. Foncez (c’est à garnissez) vos cercles à tarte non beurrés. Consultez la technique du fonçage ici. Petite astuce de Romain : retournez la pâte pour la mettre en cercle car il y a toujours plus de farine en dessous de la pâte qu’au dessusPiquez le fond de tarte avec une fourchette. 
  6. Laissez reposer vos cercles au réfrigérateur 10 min
  7. Faîtes cuire dans un four à 170 °C pendant 9 min (oui, c’est précis…)
  8. Sortez alors vos fonds de tarte et retirez les cercles. A l’aide d’un pinceau alimentaire, enduisez vos fond de tarte d’un mélange composé d’œuf, de sucre et de crème. Cette dorure imperméabilise la pâte (grâce à l’œuf)  et la caramélise légèrement grâce au  sucre et la crème.
  9. Enfournez à nouveau 2 à 3 min.

C’est prêt !

12 Comments

  • jodiecrea 27 octobre 2015 at 9 h 00 min

    Merci beaucoup pour ta recette, et j’ai bien ri en voyant les bouts de vidéo!

    Reply
    • Eugénie 27 octobre 2015 at 9 h 30 min

      Merci ! 🙂 Attention, la recette n’est pas encore la bonne dans l’article. En fait j’ai pas finit l’article, je l’ai mis en ligne trop vite ! 😉

      Reply
  • LN 27 octobre 2015 at 19 h 01 min

    Effectivement gros craquage mais tellement bon ! lol
    c’est qui la super nana!
    https://www.youtube.com/watch?v=WD8kEWFeo3Q

    Reply
    • Eugénie 28 octobre 2015 at 10 h 47 min

      c’eeeeeeeessssst Moi ! Bisous ma belle

      Reply
  • Virginie d'Une Pincée de Gourmandise 28 octobre 2015 at 12 h 40 min

    Tu as raison, il en faut peu pour être heureux, il faut savoir se satisfaire du nécessaire… Euh je crois que je me transforme en Baloo !
    Sérieusement, c’est tellement décevant de voir les bords s’écrouler ou même se casser au moment du démoulage (ça, c’est ma spécialité) alors que tu t’es super appliquée à faire une faire une jolie tarte que je comprends et partage ta joie. D’ailleurs, j’ai hâte de voir ton déhanché quand tu auras le fonçage et la pâte parfaits !

    Reply
    • Eugénie 29 octobre 2015 at 19 h 27 min

      merci ! 🙂 Ah oui j’ai hâte d’y arriver complètement ! bon, je mettrai peut être pas la vidéo de ma danse de la joie en ligne par contre lol 😉

      Reply
  • Babeth De Lille 28 octobre 2015 at 19 h 01 min

    Moi qui n’en suis qu’à la phase 1 je te félicite! et te remercie pour le moment de rire qui fait oublier la pluie.

    Reply
    • Eugénie 29 octobre 2015 at 19 h 25 min

      ravie que ça t’ai fait rire ! c’est la première fois que j’écris un article de ce type 🙂 A bientôt !

      Reply
  • Fabienne 8 novembre 2015 at 17 h 30 min

    Bonjour Eugénie,
    Oh comme j’ai rit!!!!! Et que ça fait du bien!
    Dans ton article j’ai sentie mon vécue et c’est vrai que lorsque l’on arrive à réaliser cette folle de recette qui nous trotte dans la tête et en plus de la trouver pas mal mais c’est le nirvana!
    Bonne continuation et garde ton humour.

    Reply
    • Eugénie 8 novembre 2015 at 20 h 45 min

      Ah ah, c’est cool si les passionnés de cuisine se retrouvent dans cet article ! On a tous fait des fixettes obsédantes sur des recettes et ça m’a bien fait rire de le partager 😉 A bientôt ! Eugénie

      Reply
  • Véronique Boursier 9 janvier 2017 at 9 h 39 min

    Quel plaisir de découvrir votre blog ! Pro , intelligence,humour, vous êtes vraiment une personne qui fait chaud au coeur.Je vous embrasse de la Charente-Maritime

    Reply
    • Eugénie 9 janvier 2017 at 13 h 54 min

      Bonjour Véronique, Merci beaucoup pour votre retour très sympathique et encourageant! Ravie que le site vous plaise. Je vous embrasse aussi depuis Lille et vous dis à bientôt sur « Lille en bouche ». Bonne journée. Eugénie

      Reply

Leave a Comment